Gulvor Nelson est devenue l’une des figures clefs du mouvement avant-gardiste qui émergeait en Californie dans les années 60.

Elle est née à Stockholm où elle a suivi des études d’arts à l’université. Elle a ensuite étudié le design à l’école Beckmans. Puis elle est partie aux Etats-Unis et a commencé à filmer comme un support outil. Nelson Gulvor a réalisé son premier film en 1966 : Schmeerguntz. Elle a tenu un chaire à l’Institut des Arts de San Francisco. Des années plus tard, elle est retournée en Suède et s’est installée à Kristinehman et a repris la réalisation de films avec de la vidéo digitale comme nouveau media.

Parmi ses sujets de prédilection, on retrouve l’enfance, le vieillissement, la mémoire, les déplacements...et les rôles des femmes.
Ses images éphémères et oniriques sont à la fois tactiles et tangibles, tandis que son utilisation imaginative du langage et de la musique apportent une part considérable à l’impact émotionnel de ses travaux.

Une exposition a été consacrée à ses travaux au MoMa en octobre 2006.
http://www.moma.org/visit/calendar/films/879

Vous pourrez également voir une projection de l’une de ses vidéos au musée d’art moderne de Stockholm dont le sujet est la place des femmes dans la société
http://www.modernamuseet.se/en/Stockholm/Exhibitions/2012/The-Moderna-Museet-Collection/

Sur Youtube également, My name is Oona
http://www.youtube.com/watch?v=8pe8O5h9EEs

Répondre à cet article

Galerie