Depuis sa création en 1981, l’association SOS Femmes Accueil s’est donnée comme objet la promotion des conditions de vie des femmes.

L’association SOS Femmes Accueil gère désormais plusieurs structures :

-* un centre d’hébergement spécialisé dans l’accueil de femmes en difficulté, accompagnées ou non d’enfants, et nommé CHRS SOS Femmes Accueil.

En tout, ce sont 30 places que le centre propose à des femmes isolées enceintes ou accompagnées d’un ou plusieurs enfants de moins de 3 ans. Depuis fin 2006, ont été ouvertes quatre nouvelles places pour permettre l’accueil - avec leurs enfants le cas échéant - de femmes placées sous surveillance électronique par l’administration pénitentiaire sur décision du juge d’application des peines.
Les admissions peuvent être prononcées sans délais par les travailleuses sociales de l’équipe par délégation du directeur.
L’association promet une recherche de solution en cas de manque de place.
Un accueil d’urgence est possible la nuit.

-* une maison relais mixte destinée à l’accueil de personnes dans une situation d’isolement ou d’exclusion lourde et nommée Maison Relais Colbert.

Celle-ci est destinée à l’accueil de personnes à faible niveau de ressources, dans une situation d’isolement ou d’exclusion lourde, et dont la situation sociale et psychologique, voire psychiatrique, rend impossible à échéance prévisible leur accès à un logement ordinaire.
L’établissement ne s’inscrit pas dans une logique de logement temporaire mais bien d’habitat durable.

-* une mission d’adultes relais, en liaison étroite avec la ville de Saint-Dizier, nommée Opératrices Sociales de Quartier.

La mise en place de deux postes d’opératrices sociales de quartier dans le cadre du dispositif d’adultes-relais vise de façon générale d’une part à améliorer et faciliter l’accès des habitants du quartier du Vert-Bois (Saint-Dizier) aux différents services qui s’adressent à tous, d’autre part à rendre des prestations concrètes à la population en situation de difficultés vis-à-vis des administrations et autres services (difficultés de nature linguistique, illettrisme, méconnaissance des droits ou des procédures, etc.).

Depuis l’an 2000, l’association s’est dotée d’un site internet dont vous trouverez le lien ci-dessous. Très complet, il explique très clairement le champs d’action de SOS Femmes Accueil et se veut également être un lieu d’informations et d’échanges.

Voir en ligne http://www.sosfemmes.com/index.htm

Répondre à cet article

Galerie