Première plateforme média pour les femmes du pays, Her Zimbabwe veut « encourager les débats et les discussions et aider à la construction d’une identité féminine et féministe ».

Si l’on y parle de viols, de sida et des rapports hommes-femmes, Her Zimbabwe offre aussi une bouffée d’oxygène (avec des rubriques mode, beauté et de l’humour) dans le paysage médiatique de ce pays où la violence, la politique et la pauvreté dominent largement.
Her Zimbabwe encourage également une affirmation de la beauté « indigène », noire, dans un pays où l’influence « néocolonialiste » est avant tout une question politique.

Ce webzine a été créé en 2012 par Fungai Machirori, 30 ans, une journaliste et blogueuse féministe anciennement résidente au Royaume Uni.

Her Zimbabwe a été présenté par le journal The Zimbabwean newspaper comme : "un espace intime rendu vivant par des histoires humaines, des idées provocantes et des débats stimulants sur les genres"

A lire :
http://www.theguardian.com/world/2012/jun/06/her-zimbabwe

Voir en ligne http://herzimbabwe.co.zw/

Répondre à cet article

Galerie